Publié le 11 septembre 2017 - Par Frédéric Guégan

Mouvement “Manger Citoyen” : Le pouvoir est dans l’assiette !

Le Mouvement “Manger Citoyen” a été lancé le 25 juillet dernier. Le projet est à l’initiative de 8 personnes. Parmi elle Valérie Saas-Lovichi, membre du médiaClub, mais aussi Christian Regouby, Jean-Dominique Lovichi, Kevin Dumoux, Sabrina Charvet, Laura Regouby, Julien Lesueur et Augustin Marcottes de Quivières.
Leur ambition est de faire émerger un nouvel écosystème alimentaire fondé sur l’artisanat et la diversité en alternative à l’industrialisation de notre alimentation qui ne peut plus produire sans détruire.


Tous sont convaincus que c’est à partir de ce que l’on mange que nous pouvons changer le monde.

  • En choisissant d’acheter et de manger tel produit ou tel autre nous avons le pouvoir et le choix de détruire ou au contraire améliorer notre santé et celle de la planète mais aussi nos systèmes économiques, sociaux et culturels.
  • L’industrialisation de la nourriture est fondée sur une logique quantitative productiviste. Sa finalité financière a un impact destructeur sur les grands domaines qui représentent un enjeu majeur pour l’avenir de l’humanité. Nous ne pouvons plus, en tant que citoyens, nous laisser anesthésier et déresponsabiliser de la terre à l’assiette. 
 
Une prise de conscience générale : manger aujourd’hui est un acte citoyen :
 
  • La diversité du patrimoine culinaire artisanal est l’avenir de l’humanité versus l’uniformité et la standardisation de l’alimentation industrielle.
  • La chaîne humaine qui va de la terre à la table est aujourd’hui le plus puissant lien social qui puisse unir en synergie tous les hommes par delà les frontières. 

 

Leur souhait est de créer un pouvoir citoyen à partir de ce que l’on mange afin de peser de façon majeure sur les choix de société. Pour ce faire, 3 grands champs d’actions ont été mis en place :

Décrypter l’opacité de l’alimentation industrielle :

  • Informer et responsabiliser les citoyens sur les impostures du marketing, de la publicité et des lobbies de l’agro-industrie.
  • Donner les moyens à chacun de prendre en main au quotidien sa santé et la santé de la planète. Exercer sa responsabilité d’acteur politique au quotidien à travers ses choix alimentaires.
Changer les comportements alimentaires :
  • Mieux acheter : exiger l’information sur l’origine des produits et les méthodes de production.
  • Mieux se nourrir : réapprendre à manger pour sa santé et celle de la planète.
  • Mieux partager : savoir cuisiner et cultiver la convivialité de la table.
Défendre et promouvoir la chaîne alimentaire citoyenne :
  • Promouvoir la diversité des goûts et des cultures.
  • Contribuer à la construction des pratiques alimentaires artisanales de qualité
  • Diffuser le lien social et l’altérité du plaisir à table 

 

Pour plus d’informations ou pour adhérer au mouvement gratuitement,
rendez-vous sur le site de Manger Citoyen.

 
 

 

A ne pas manquer
18 septembre 2017 - Par Frédéric Guégan

David Djaoui, membre du médiaClub, crée sa société de...

mediaclub200x200 Après 20 ans de carrière dans l’audiovisuel, David Djaoui, membre du médiaClub, crée sa société, Cléalysm, spécialisée dans le conseil auprès d’entreprises du secteur audiovisuel. Son premier client est Téléparis, la société de production de Stéphane Simon et Thierry...

14 septembre 2017 - Par Frédéric Guégan

Léa Roupioz, membre du médiaClub, annonce la création du...

LR Media law Forte d’une pratique de plus de 12 ans en droit de la propriété littéraire et artistique, droit des technologies de l’information et de la communication et en droit d’affaires, Léa Roupioz fonde son cabinet d’avocats. Dans un contexte d’évolution permanente des industries...