Publié le 15 juillet 2021 - Par la rédaction

Retour sur le petit déjeuner personnalité médiaClub’Elles avec Caroline Roux

Le 30 juin 2021, nous avons eu le grand bonheur de nous retrouver, en présentiel autour de la formidable Caroline Roux, journaliste, présentatrice de C dans l’air (sur France 5) et intervieweuse politique pour Les Quatre Vérités dans Télématin (sur France 2).

Caroline Roux est revenue sur son parcours. Travailleuse acharnée, la jeune journaliste a cherché son style au départ :  quand elle officiait sur Europe 1, elle a essayé d’imiter les cadors de l’interview politique mais utiliser “des codes qui n’étaient pas les siens”  ne lui a pas vraiment convenu.  

Quand elle intègre Canal +, on lui conseille d’être elle-même. La journaliste trouve alors son style : une interview “cash, claire mais qui n’est pas surjouée dans le rapport de force”.

Présentatrice de C politique sur France 5, à partir de 2013, Caroline Roux était aussi joker d’Yves Calvi à la présentation de C dans l’air. Elle est revenue avec nous sur les coulisses d’un moment charnière de sa carrière : le remplacement de ce dernier en 2016 à la tête de l’émission. On lui demandait alors son avis sur les divers profils (tous masculins) qui pourraient remplacer Yves Calvi, sans même avoir l’idée de lui proposer le poste, alors qu’elle l’assurait en l’absence du journaliste depuis 3 ans. C’est son “orgueil  – son moteur à elle dans la vie – qui l’a poussé à oser répondre “Je vous assure que je peux le faire, je suis prête, c’est moi”. C’est à ce moment-là qu’elle s’est autorisée à faire ce petit pas en avant pour entrer dans la lumière« . 

Parce qu’elle mesure la chance qu’elle a eu de bénéficier du soutien de personnes qui croyaient en elle, désormais Caroline se donne comme mission d’aider les femmes expertes à oser entrer dans la lumière elles aussi. Elle nous a raconté son accompagnement inédit pour les chercher, les rassurer, les coacher à utiliser tout leur temps de parole et à sortir le meilleur d’elles-mêmes. Caroline est sincèrement proactive dans son objectif de parité. C’est grâce à ses efforts acharnés que C dans l’air est passée de 27% de femmes expertes en 2013 à 50% en 2021 : un cas unique dans le PAF à ce jour. Pour y parvenir, la journaliste et son équipe se sont fixé cet objectif chiffré mais ont surtout assuré un suivi à la fois hebdomadaire et cumulé sur l’année pour piloter correctement cet indicateur Quand ils n’ont pu y arriver, comme parfois pendant la crise sanitaire, ce fut un sentiment d’échec pour toute l’équipe. Cet engagement collectif est tellement rare que nous tenons à le saluer. 

L’échange avec des réalisatrices de flux membres du médiaClub’Elles qui étaient dans la salle a été productif : ce regard d’une nouvelle génération de réalisatrices a donné envie à Caroline de se lancer aussi dans le combat pour augmenter la proportion de femmes à la réalisation de ses émissions. Fière de son plateau paritaire, elle portera également son attention pour les saisons prochaines sur ce qui se passera en coulisses.

Caroline Roux s’est plus largement confiée sur le sujet de la féminité à l’écran. La peur de l’image, l’envie d’être en adéquation avec ce que l’on renvoie, la part de féminité qu’on choisit d’assumer… Caroline a constaté très tôt que les codes de l’autorité – et donc de la crédibilité – étaient principalement masculins. Mais contrairement à certaines injonctions reçues, elle a vite choisi de ne plus se plier aux codes de la séduction masculine pour incarner son rôle d’intervieweuse. C’est devenu presque un acte militant de s’habiller comme elle l’entendait, un acte d’autant plus agréable qu’elle adore la mode. Elle s’est ainsi lentement réappropriée son image pour prouver que l’on peut être à la fois femme, féminine, spécialiste et crédible. 

Sur le plateau, elle assume d’être la boss et impose ses valeurs de respect et de bienveillance. Dans C dans l’air, elle n’accepte ni brutalité ni sensationnalisme. Celles et ceux qui débordent, viennent faire le show ou monopolisent la parole sont vite obligés de rectifier le tir s’ils veulent avoir une chance de revenir.  Et le public apprécie cette alternative reposante aux autres émissions d’actualité. Ils sont parfois plus de 1,8 millions à regarder cette émission où l’on débat pendant plus d’une heure  avec 4 expert.e.s sur un seul thème d’actualité (moyenne d’audience du dernier trimestre 2020).

Après avoir discuté ensemble de la façon dont Caroline conçoit, construit, « tricote » son émission, nous avons enfin échangé sur la cruciale conciliation des temps de vie : comment elle concilie son rythme haletant de travail avec des journées qui commencent à 5h30 et se finissent à 23h, sa vie familiale intense et l’impératif de devoir assurer le show à l’heure du direct quoi qu’il arrive. Une attitude déterminée qui lui vient en partie de sa pratique du ski de compétition quand elle était plus jeune (apprentissage de la persévérance, du caractère, de la capacité à encaisser). Et une capacité à protéger son équilibre de vie grâce à sa semaine de 4 jours : Caroline assure ses émissions du lundi au jeudi uniquement, et déconnecte totalement du jeudi soir au dimanche.

Ce fut un moment d’échange sorore, authentique et inspirant, avec une belle personnalité toute en simplicité, intelligence et générosité qui nous a livré ce dernier message : chacun trouve sa propre lumière, pour cela il est nécessaire d’apprendre à se dépasser, d’aller au bout de ce que l’on est et de prendre le pouvoir sur soi-même en se réalisant, en développant sa propre signature…

Merci à Mediawan, notre fidèle partenaire, pour l’accueil dans son auditorium. 

A ne pas manquer
25 novembre 2021 - Par la rédaction

Retour sur la soirée des Trophées médiaClub’Elles 2021

Le 15 novembre 2021, nous avons eu le grand plaisir de nous retrouver, lors d'une formidable soirée, organisée pour célébrer nos lauréat.e.s dans le cadre de la 4ème édition des trophées médiaClub’Elles, qui s’est déroulée en ligne du 3 au 8 mai...

23 novembre 2021 - Par la rédaction

Retour sur la rencontre avec Anne Holmes, directrice de la...

Le 9 novembre 2021, nous avions la joie de recevoir Anne Holmes, directrice de la fiction française de France Télévisions, dans les salons de La SACD. Interviewée par Florence Sandis, présidente du médiaClub'Elles, Anne Holmes s'est confiée avec générosité et sincérité...