Publié le 22 septembre 2020 - Par la rédaction

TABLE-RONDE Mobile Film Festival « Women’s Empowerment »

Jeudi 10 septembre dernier, nous organisions une table-ronde digitale réunissant  Bruno Smadja, le créateur du Mobile Film Festival ainsi que trois membres du jury présidé par Agnès Jaoui : Justine Ryst, Directrice Générale de YouTube France, Marine Périn, journaliste et réalisatrice du film « Traquées » et Florence Sandis, présidente du médiaClub’Elles, qui animait ces discussions autour du thème de cette édition 2020, « Women’s Empowerment », parrainée par le médiaClub’Elles.

Comment participer à ce festival ?
 
Vous avez jusqu’au 20 octobre pour envoyer vos films d’1 minute, réalisés avec un mobile, sur le thème « Women’s Empowerment ».
A la clé, 2 Prix de 20 000 euros chacun permettront d’accompagner les lauréats en les aidant à produire un court métrage dans l’année suivant leur sélection. 
Plus d’informations sur le site.
 
Bruno Smadja défend l’originalité de son concept à travers son accessibilité et sa sélectivité : la participation est gratuite et demande peu de moyens si ce n’est d’avoir un smartphone. Par contre, le format d’1 minute impose un système de narration très fort. 
 
Le festival qui existe depuis 16 ans s’est beaucoup internationalisé ces 5 dernières années, en choisissant de porter sur des questions plus sociétales telles que l’environnement ou les droits humains. Et cette année le thème  « Women’s Empowerment » : « On se veut être un festival « militant » avec une vision positive, constructive et engagée » précise Bruno Smadja.
 
YouTube est partenaire du festival depuis 3 ans, en tant qu’acteur important de la création et de la découverte de talents. De nombreux YouTubers participent d’ailleurs au Festival mais les femmes sont encore trop minoritaires. Justine Ryst, Directrice Générale de YouTube en France (après avoir construit sa carrière chez Endemol, puis Twitter) a à coeur de faire émerger la voix de ces femmes, constatant un  plafond de verre chez les créatrices, trop rares parmi les chaînes ayant le plus d’abonnés.  Elle rappelle la mobilisation de YouTube à travers #EllesFontYouTube lancé il y a 4 ans : un programme de résidences, événements et formations pour les YouTubeuses pour les accompagner dans la diversification de leurs thématiques afin qu’elle ne se cantonnent pas à la mode et la beauté notamment. Cette initiative française a, depuis, été reprise à l’étranger. 
 
Marine Périn, créatrice de la chaîne YouTube «  Marinette Femmes et Féminisme », a participé à la résidence #EllesFontYouTube et a remporté le prix du Jury en juin 2019 pour son projet « Traquées ».  Journaliste de télévision, elle a vite été séduite par YouTube pour sa « débauche de créativité, loin des codes usuels du journalisme« , car il y avait encore peu de journalistes sur YouTube. Grâce #EllesFontYouTube, elle réalisera son film documentaire « Traquées », un film incarné qui traite des cyberviolences conjugales et dressera un constat effarant  : 9 femmes sur 10 qui subissent des violences conjugales subissent aussi des cyberviolences. Le succès du film dépasse aujourd’hui les frontières, prouvant qu’il est possible de faire de l’information autrement.
 
Voici quelques conseils de nos internants pour vous aider à participer au Mobile Film Festival :
 
Bruno Smadja cite Patrice Leconte, président d’un précédent jury du Mobile Film Festival « En 1 minute, on dit une chose » ! Tous les angles sont possibles. Tous les genres aussi ; humour, suspense, fiction, documentaire…, sous des angles positifs mais pouvant aussi dénoncer des situations actuelles. «  Soyez dans la narration et soyez inventifs ».
 
D’après Justine Ryst, « plus on est dans l’exercice court, plus cela force à un storytelling percutant« . Cela demande beaucoup de travail en amont. Il faut « aller à l’essentiel : Qu’est-ce que je veux dire ? À qui je m’adresse ?« . Aujourd’hui, « Chacun peut créer sa grammaire, chacun peut créer à sa guise la manière dont il souhaite traiter un sujet« .  « Test and learn » comme ils disent chez YouTube.

 

Marine Périn vante les qualités de ce festival qui permet l’ouverture «  à des candidatures non conventionnelles, à des voix qu’on n’entend pas souvent » . Elle rappelle qu’il ne faut pas avoir peur de la technique : «  Les femmes se sont toujours appropriées tous les outils digitaux et techniques au même titre que les hommes »…
 
Florence Sandis souligne l’importance de l’émotion et de l’authenticité pour porter votre message : « Osez faire parler votre coeur et votre message portera ».
 
Toute et tous espèrent découvrir, lors de cette édition « Women’s Empowerment » , des films qui feront « tomber les tabous« , qui « ouvriront les débats« , et solliciteront « plus d’engagement ».
 
Alors n’attendez plus : à vos mobiles, ça tourne !
www.mobilefilmfestival.com
A ne pas manquer
25 novembre 2021 - Par la rédaction

Retour sur la soirée des Trophées médiaClub’Elles 2021

Le 15 novembre 2021, nous avons eu le grand plaisir de nous retrouver, lors d'une formidable soirée, organisée pour célébrer nos lauréat.e.s dans le cadre de la 4ème édition des trophées médiaClub’Elles, qui s’est déroulée en ligne du 3 au 8 mai...

23 novembre 2021 - Par la rédaction

Retour sur la rencontre avec Anne Holmes, directrice de la...

Le 9 novembre 2021, nous avions la joie de recevoir Anne Holmes, directrice de la fiction française de France Télévisions, dans les salons de La SACD. Interviewée par Florence Sandis, présidente du médiaClub'Elles, Anne Holmes s'est confiée avec générosité et sincérité...