Publié le 2 mai 2023 - Par la rédaction

Retour sur la rencontre avec Florence Duhayot Directrice de Studio 89 (Groupe M6)

Nous avons eu le plaisir de recevoir Florence Duhayot Directrice de Studio 89 (groupe M6), le mardi 28 mars. Un échange fort, productif et sans langue de bois !

En répondant à l’invitation du médiaClub’Elles, elle est « venue pour les autres d’abord » mais aussi « pour dépasser ses limites » : « A priori, je déteste faire cet exercice… J’ai peur mais cette peur diminue quand on s’y confronte… La peur est la pensée la plus limitante. »

Une peur de s’exprimer étonnante pour cette productrice à succès qui n’a pas froid aux yeux dans son travail.

Florence Duhayot travaille dans le groupe M6 depuis 30 ans. Elle est nommée Directrice Générale de Studio 89 en 2013 et produit principalement des émissions de flux en Day Time : Fan de, Hit Machine, Classé Confidentiel avec Virginie Efira ainsi que des primes. On lui doit ainsi la création et/ou de très nombreuses émissions comme Top Chef, Cauchemar en cuisine, Chasseurs d’apparts, Un dîner presque parfait, Mariés au premier regard, Les Traîtres ou encore Et si on se rencontrait ?  

En quelques années, le nombre de CDI chez Studio 89 est passé de 3 à 35.

Cette productrice charismatique aime son rôle de manager. Ses équipes, “elle les défend comme elle aimerait qu’on la défende”. Son style de management ? Le debrief sincère notamment. “Dans tous les domaines il faut se dire les choses avec bienveillance et être en accord avec soi sinon ça nous ronge et on s’écroule”.

Chez Studio 89, la parité est respectée même si elle n’y prêt pas vraiment attention : Il n’y a pas de volonté à proprement parler de mettre des femmes à des hauts postes, il s’agit juste d’une question de personnes et d’opportunités”. La différence hommes / femmes ? “Je ne me suis jamais posée cette question”, mais « la rigueur est plus présente chez les femmes”. 

Le plafond de verre n’est pas un sujet pour elle car elle est au niveau où elle voulait être. “Le plus important pour moi, c’est l’autonomie et la liberté” et son job la comble parfaitement.

Elle insiste sur le fait que la valorisation professionnelle passe fortement par la négociation financière et la rémunération. De façon induite, “les hommes ont plus de facilité à s’imposer…” mais Florence est une redoutable négociatrice : “Pour moi la reconnaissance par l’argent est très importante. Donc je me prépare à tous mes entretiens annuels”.

Elle a été élevée dans le syndrome de perfection et son credo à ce moment-là était “l’échec n’est pas une option”. Elle avoue aujourd’hui que c’est la phrase la plus fausse que l’on puisse se dire, car l’échec, une fois compris et disséqué “est la plus grande source de réflexion”. Une bonne productrice, c’est quelqu’un qui a 51% de succès !”

A une question, Florence répond qu’il ne faut pas hésiter à demander après un entretien les raisons qui ont fait que quelqu’un d’autre a été pris. Cela permet d’avoir des pistes de réflexion et “cela dénote d’une démarche active. C’est important de le faire. Et il n’y a rien à perdre puisque la réponse a été non” !

Florence Duhayot a deux enfants et a connu deux moments de fragilité comme tout un chacun peut en traverser dans sa vie. Elle en parle en toute transparence à nos membres du médiaClub’Elles qui accueille ce moment ave empathie. Elle les attribue entre autres au syndrome d’imposteur et à une peur panique soudaine sans raison, “trop de questions et pas de réponse” ; “ça arrive vite”. D’où l’importance “d’écouter les signaux dans tous les domaines de la vie”

“Je ne crois pas au hasard dans la vie, quand ça tape c’est qu’il y a une raison”.

“Je suis fière que les gens soient libres chez Studio 89 : il n’y a pas d’horaire. Pas d’obligation. Les gens peuvent aller voir le gynéco ou le médecin quand ils veulent du moment que le boulot est fait”. Il y a peu de turn over. Il y a 8 femmes directrices des programmes, une directrice juridique et une directrice financière.

Florence Duhayot vient aussi de commencer un programme de Mentoring avec des femmes défavorisées de banlieue.

Avant la rencontre, elle ne se croyait pas spécialement sorore mais nos membres lui renvoie le feedback qu’elle l’est bien !

A ne pas manquer
9 février 2024 - Par la rédaction

Grand succès de notre 6ème Cérémonie des Trophées...

“Ce soir vous êtes toutes mes soeurs, et vous le serez encore longtemps, je l’espère”  : Merci Amel Bent pour la conclusion de cette soirée totalement dingue  !  Exclusif - Photocall de la cérémonie des Trophées Media Club Elles 2024 à la SACEM...

17 janvier 2024 - Par la rédaction

1er event 2024 ! Retour sur notre Rencontre avec Fabienne...

“Linkedin, c’est une sorte de chambre d’écho de ce qu’il se dit dans les bureaux, dans l’environnement professionnel.”   Hier soir, nous avons été reçu.e.s au sein des bureaux de Linkedin dans le 8e arrondissement, par la directrice générale de...