Publié le 14 mai 2006 - Par Frédéric Guégan

CAPA reçoit le prix Albert Londres pour un documentaire d’Alexis Marant (1992)

PARIS, 19 mai 2006 (AFP) – L’agence Capa s’est déclarée « fière » de compter parmi son équipe les lauréats du prix Albert Londres, catégorie audiovisuelle, Manon Loizeau et Alexis Marant pour leur documentaire « La malédiction de naître fille » ».

« C’est la troisième fois depuis la création de l’agence Capa en 1989 par Hervé Chabalier (Prix Albert Londres 1979), que cette distinction a été attribuée à des journalistes et collaborateurs de Capa », a souligné l’agence vendredi dans un communiqué.

En 1990, le prix Albert Londres avait été attribué à Gilles de Maistre pour son documentaire « J’ai 12 ans et je fais la guerre ». En 1995, il a été décerné à Marie-Monique Robin pour son enquête sur les « voleurs d’yeux ».

Tourné au Pakistan, en Inde et en Chine, le documentaire de Manon Loizeau et Alexis Marant, diffusé sur Arte, raconte notamment l’infanticide rituel dans les provinces pauvres du sud de l’Inde, où les petites filles non désirées sont tuées à la naissance, et même le foeticide organisé au Pendjab et en Chine, où l’échographie permet un avortement sélectif éliminant les foetus féminins.


Manon Loizeau et Alexis Marant
La Malédiction de naître fille
52′ – 2006 – Capa, Arte, TSR, SRC

En Inde, au Pakistan et en Chine on continue de tuer les filles à la naissance car la société les considère comme un fardeau pour la famille. Une enquête émouvante et remarquablement menée qui dénonce un fléau de la planète.

Manon Loizeau est née à Londres en 1969. Hypokhâgne (1988), Deug de Russe, maîtrise de littérature anglaise (1991), maîtrise de sciences politiques (1992), diplômée de l’IEP Paris (1993). Elle a été pigiste au Monde, à la BBC et à l’Evénement du Jeudi. Depuis 1996, elle travaille à Capa et réalise des reportages toujours remarqués par le jury du Prix Albert Londres : « Les enfants de Tchernobyl » (1996), « Grandir sous camisole » (1997), « Grozny, chronique d’une disparition » (2003), « Naître à Grozny » (2004), « Retour à Beslan » (2004), « Grandir sans camisole » (2005).

Alexis Marant
Né en 1968, JRI, réalisateur et auteur, diplômé du CFJ (1993) et de l’IEP Paris (1991). Il a commencé sa carrière en 1994, à France 3, JRI à plein temps pour l’émission « Premier service ». Il a travaillé pour M6 (Zone Interdite et Capital), Canal + (24 heures), France 2 (Envoyé Spécial), TF1 (Reportages, Profession reporter), France 3 (Des racines et des ailes, Thalassa), Arte. Il a réalisé plusieurs documentaires (« Le voyage de Lomama », « Smicards », « New York retour à la vie »…).

A ne pas manquer
24 juin 2021 - Par la rédaction

Création de SudAnim : Fédérer les professionnels de...

Créée en Avril dernier, SudAnim regroupe des producteurs, des studios, des prestataires de l'audiovisuel, des écoles et centres de formations et des talents. L'association recense à ce jour près de 70 adhérents, dont 24 entreprises. Elle est présidée par Mathieu...

10 juin 2021 - Par la rédaction

Bruno Henriquet prend la direction France de Warner Bros...

Anciennement Directeur General en charge du développement et des programmes TNT et Câble chez Fremantle, Bruno Henriquet rejoint Warner Bros International TV Production (WBITVP) et prend la tête des opérations en France. Il dépendra directement de Ronal Goes, Vice-président...