Publié le 19 septembre 2010 - Par Frédéric Guégan

Rencontre avec Claude Lacaze, Directeur Général Adjoint en charge de la Stratégie, de la Création et du Développement d’Endemol France

Précédemment Directeur du pôle TNT, Claude Lacaze a été nommé au début de cette année Directeur Général Adjoint en charge de la Stratégie, de la Création et du Développement d’Endemol France. L’occasion pour nous d’évoquer avec lui ses nouvelles fonctions, ses projets en cours et à venir…

Media Club: Bonjour Claude, en introduction, pouvez-vous revenir en quelques mots sur votre parcours ?

Claude Lacaze: {Après Science Po et un DESS de Droit et Administration de la Communication Audiovisuelle à La Sorbonne (dernière promotion de Daniel Sabatier), j’ai rejoint Endemol France en 2002 comme chargé de développement. En 2004, après plusieurs expériences sur le terrain en production, j’ai été nommé Responsable de la création et du développement des formats. Début 2006, j’ai rejoint la Présidence du groupe France Télévisions comme Directeur de projet, responsable de l’innovation et de la création auprès de Bastien Millot et coordinateur des programmes de flux auprès de Patrice Duhamel. Fin 2008, Virginie Calmels, PDG d’Endemol France m’a proposé de revenir à mes premières amours, en dirigeant le Pôle TNT d’Endemol. Nous avons conforté en deux ans notre place de leader sur ce marché. J’ai été nommé avant l’été Directeur Général Adjoint en charge de la stratégie, de la création et du développement.
J’ai finalement toujours baigné dans la création et le développement de programmes. C’est un univers très varié qui nous pousse à être constamment en contact avec tous les talents et à rester connecté avec l’air du temps de notre société.}

Media Club: Que retenez-vous plus particulièrement de votre passage chez France Télévisions ?

Claude Lacaze: Ce fut trois années passionnantes où j’ai découvert la stratégie au niveau d’un groupe comme France Télévisions, tout en restant connecté aux programmes de flux auprès de Patrice Duhamel. J’avais un rôle de « cabinet » et de tête chercheuse qui m’ont permis de rencontrer tous les acteurs créatifs de notre secteur : producteurs, animateurs, talents de tous horizons… Enfin, le projet d’arrêt de la publicité sur le service public a donné à cette expérience une dimension plus politique très enrichissante…

Media Club: Vos nouvelles fonctions ont-elles une signification particulière de façon plus globale pour le groupe Endemol ?

Claude Lacaze: {Oui, Virginie Calmels a mis en place dès son arrivée à la tête du groupe Endemol France en 2007 une véritable stratégie de diversification. Mes nouvelles fonctions s’inscrivent dans cette logique. Nous devons à la fois prolonger la relation privilégiée que nous avons avec TF1 en continuant à créer ensemble de gros événements à succès. Notre partenariat a d’ailleurs été cette année reconduit pour 2 ans. Nous avons donc un gros enjeu devant nous. En parallèle, nous continuons notre stratégie de diversification en travaillant aujourd’hui aussi bien avec M6, France télévisions que toutes les chaines de la TNT et du Cable Sat.
Grâce à cette stratégie de diversification nous sommes toujours les 1ers producteurs de flux en France. Notre feuille de route est donc très claire : continuer à le rester !}

Media Club: Cela signifie-t-il qu’Endemol produira moins de ‘télé-réalité’ à l’avenir, qui représente aujourd’hui encore 20 à 30% de ses productions ?

Claude Lacaze: La télé réalité occupera toujours une place particulière dans l’ADN d’Endemol. Pour la bonne et simple raison que nous avons sans doute les formats les plus puissants et les équipes les plus expérimentées en la matière. Le gros succès de Secret Story cette année encore ne me démentira pas. A présent, nous sommes également un producteur incontournable en termes de  jeux, de divertissements et de magazines qui représentent en effet bien plus de la moitié de nos productions. Nous nous développons également de manière significative cette année en fiction dirigée par Nora Melhli. C’est un secteur bien spécifique, beaucoup plus long que le flux, et nous sommes ravis après 3 ans d’investissement d’avoir aujourd’hui de beaux projets dans les tuyaux.

Media Club: Aujourd’hui, une part grandissante des productions Endemol sont destinées aux « petites chaînes » de la TNT?

Claude Lacaze: { Il n’y a pas de « petites chaînes ». La TNT repose certes sur une économie différente que celles des chaines historiques, mais c’est un secteur en pleine expansion que j’ai eu la chance d’accompagner au quotidien pendant deux ans. Endemol France a cru en la TNT dès son lancement en dédiant des équipes spécifiques afin de répondre aux besoins de ses chaînes. C’est sans doute aussi pour cela que nous sommes aujourd’hui les premiers producteurs de flux sur ce marché avec plus de 600h de programmes par an.
C’est un secteur où il est peut être possible d’aller plus vite et de tester plus de choses.
C’est un pari que nous avons toujours fait et qui permet à Endemol France de travailler aujourd’hui avec 16 clients contre 4 ou 5 avant 2007.}

Media Club: Prêt pour le « questionnaire maison » en 5 questions ?
– Votre chiffre préféré ? Le 9, sans trop savoir pourquoi, c’est comme ça !
– Votre chaîne du PAF du moment ? Nos 18 clients ! (rires)
– Votre émission préférée du moment ? Les news
– Le programme qu’il reste à inventer ? Celui dont je ne peux pas vous parler pour l’instant… mais reparlons-en dans 6 mois…
– Votre modèle professionnel ? J’ai toujours pensé que 51% de l’intérêt d’un job provient de la personne pour qui l‘on travaille. J’ai vraiment besoin de travailler avec des gens pour lesquels j’ai de l’admiration. J’ai toujours eu cette chance jusqu’ici, que ce soit hier chez France Télévisions ou aujourd’hui chez Endemol au côté de Virginie Calmels.

A ne pas manquer
12 janvier 2022 - Par admin

Le cabinet d’affaires Spring Legal promeut Julien Brunet...

Fort de son expérience dans la structuration juridique des projets cinématographiques et audiovisuels ainsi que dans les opérations de restructuration juridique et financière lors d’opérations d’acquisitions, Julien Brunet a notamment exercé chez De Gaulle Fleurance &...

7 janvier 2022 - Par admin

Lorenza Radici-Blactot est nommée SVP Marketing strategy...

Le groupe américain On Location (Endeavor) – leader dans le domaine de l’hospitalité sur les grands événements sportifs (NFL, PGA, …) – a acquis l’exclusivité des programmes d’hospitalité des Jeux Olympiques jusqu’en 2028, et constitue à cet effet son équipe en...