Publié le 27 avril 2006 - Par Frédéric Guégan

Petit-Dejeuner MEDIA CLUB du 4 avril avec Guy Lafarge, directeur adjoint de Canal+ en charge de la distribution

Petit déjeuner MC-IXIS, mardi 4 avril 2006

Guy Lafarge, Directeur Général de CanalSat, a réalisé une présentation dense et précise, ce mardi 4 avril lors du petit déjeuner Media Club-IXIS qui se tenait exceptionnellement à l’hôtel Prince de Galles.
Devant une assemblée de financiers et responsables médias membres du Media Club, cet ancien directeur marketing d’Orange et initiateur de MaLigneTV (chaîne de France Telecom via protocole IP) nous a fait partager sa vision de la convergence et de l’entrée des opérateurs de télécoms et fournisseurs d’accès (FAI) dans le secteur des médias.

Sur le marchés des droits, il est clair, selon Guy Lafarge, que certains FAI tel Club Internet (Deutsche Telekom) et Wanadoo (France Telecom) disposent d’une stratégie agressive. Ces derniers remplacent, grâce aux développements ADSL, les boîtiers des opérateurs de télévision payante par les leurs, se donnent ainsi un accès direct aux consommateurs et sont tentés de sécuriser des droits exclusifs.
Cependant Guy Lafarge estime que la force de la marque CanalSat et son expertise marketing clients leur permettra de faire aisément face à la compétition. Ainsi le développement de partenariats, notamment auprès de Bouygues Telecom qui a ouvert son portail TV mobile à l’offre CanalSat, ou Free (Iliad) qui distribue via IP, Canal Plus Premium, CanalSat et Canal Play (services VOD), sans s’arroger de droits exclusifs, confirme cette vision.

Concernant les nouveaux usages, Guy Lafarge estime que l’offre VOD se développera à travers les moniteurs PC, particulièrement quand les postes de télévision seront équipés à cette fin. Ainsi grâce à sa filiale CanalPlay, précurseur sur ce secteur, il considère ce marché comme une opportunité de choix.
Sur les business modèles, il est convaincu de la validité des offres bouquets sur la consommation à l’usage, et ceci quelqu’en soit le mode de consommation TV (ligne fixe ou mobile). Les consommations à l’usage peuvent représenter à ses yeux et dans une certaine mesure, un moyen supplémentaire d’attirer de nouveaux consommateurs vers les offres Canal et s’assurer ainsi de leur consommation continue de contenus premium.

A propos des développements numériques herziens, il lui semble que son lancement a fait régresser la pénétration des chaînes thématiques, en entretenant la confusion au sujet de la diversité proposée par le numérique herzien. Cela conduit CanalSat à augmenter la spécialisation de ses chaînes thématiques vers des créneaux porteurs, afin d’offrir une plus grande différenciation face à l’offre terrestre numérique.
Au sujet de l’offre Canal Plus Premium, Guy Lafarge insiste sur l’opportunité de faire passer les abonnés analogiques au numérique via le lancement de boîtiers terrestres numériques propriétaires.

(écrit par Isabelle Sussmann)

A ne pas manquer
25 novembre 2021 - Par la rédaction

Retour sur la soirée des Trophées médiaClub’Elles 2021

Le 15 novembre 2021, nous avons eu le grand plaisir de nous retrouver, lors d'une formidable soirée, organisée pour célébrer nos lauréat.e.s dans le cadre de la 4ème édition des trophées médiaClub’Elles, qui s’est déroulée en ligne du 3 au 8 mai...

23 novembre 2021 - Par la rédaction

Retour sur la rencontre avec Anne Holmes, directrice de la...

Le 9 novembre 2021, nous avions la joie de recevoir Anne Holmes, directrice de la fiction française de France Télévisions, dans les salons de La SACD. Interviewée par Florence Sandis, présidente du médiaClub'Elles, Anne Holmes s'est confiée avec générosité et sincérité...